Programme 2004 / 2005

Petit Kursaal, Place Granvelle - 20h00

 

• Association
accueil
activités
éditorial
mécénat biblio
mécénat musée
sorties
agenda
articles

• Actualités
bibliothèque
musée
expos f-comté
expos ailleurs
du nouveau...
liens


Fidèles à l'actualité artistique, tout en préservant leur indépendance, les Conférences du jeudi tentent chaque année de donner la parole à des intervenants spécialistes des sujets choisis souvent en relation avec les thèmes des expositions les plus marquantes, non seulement du point de vue médiatique, mais aussi sur le plan scientifique.


Jeudi 4 novembre 2004 :
" Turner, Whistler, Monet "
par Madame Sylvie Patin, conservateur en chef au musée d'Orsay et commissaire de l'exposition Turner, Whistler, Monet, Paris, Grand Palais (14 octobre - 17 janvier 2005).

C'est à Londres en 1871 que commença la relation entre les trois artistes : Monet (1840-1926) y découvrit les œuvres de Turner (1775-1851) ainsi que les premiers Nocturnes de Whistler (1834-1903) qui, lui-même, avait ressenti très tôt un attrait pour les paysages du maître anglais. Cette exposition offre une approche nouvelle et enrichissante, mettant en évidence la part revenant à Turner et à Whistler dans l'élaboration de l'impressionnisme.


Jeudi 9 décembre 2004 :
" La sculpture romane "
par Madame Eliane Vergnolle, professeur d'histoire de l'art à l'Université de Franche-Comté

Le problème du renouveau de la sculpture monumentale vers l'an 1000 comme celui de l'émergence corrélative du style roman n'a cessé de préoccuper les chercheurs depuis le début du XXème siècle.
L'organisation par le musée du Louvre d'une exposition consacrée à la sculpture romane est l'occasion de faire le point sur ce sujet.

haut de page

Jeudi 27 janvier 2005 :
" Le Primatice "
par Madame Emmanuelle Brugerolles,
conservateur du cabinet des dessins à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris

Primarice arrive en France en 1532; il participe aux décors du château de Fontainebleau, soit sous la direction de Rosso, soit de manière indépendante. A partir de 1540, l'artiste prend la direction des travaux de Fontainebleau qu'il assure jusqu'à sa mort en 1570. L'immense activité qu'il déploie le conduit à s'entourer de nombreux assistants et à limiter ses interventions à la conception des décors, laissant à ses collaborateurs le soin de peindre ses projets dessinés.

 

Jeudi 17 février 2005 :
" Matisse : une seconde vie "
par Madame Claudine Riou, conférencière, historienne de l'art, agrégée d'histoire, diplômée de l'École du Louvre

A l'occasion de l'exposition “Matisse : une seconde vie” qui aura lieu au printemps 2005 à Paris, la conférence permettra de découvrir une œuvre majeure du XXème siècle. Tendu entre l'abstraction décorative et le réalisme minutieux, le plan du tableau et l'illusionisme de la profondeur, la pureté de la ligne et la sensualité des couleurs, l'artiste élabore un langage d'une très forte séduction.

haut de page 
 

Jeudi 3 mars 2005 :
" L'impressionnisme et la naissance du cinéma "
par Gilles Genty, historien de l'art

L'impressionnisme est pour tous synonyme de la traduction en peinture des multiples sensations de l'artiste devant la nature. A la fin du XIXème siècle, sous l'influence des déplacements plus rapides, l'espace s'agrandit et la perspective traditionnelle de la Renaissance devient insuffisante. La vision des contemporains change et s'engage alors un dialogue entre la peinture et le cinéma naissant, dialogue d'autant plus intéressant que chaque art nourrit l'autre de son imaginaire ou de ses inventions techniques.

haut de page